La rénovation du viaduc du Viaur

Dernier grand chantier de renouvellement, l’opération consiste à repeindre l’ensemble de l’ouvrage, effectuer quelques réparations métalliques et remplacer les rails et les traverses.

Viaduc du Viaur

Composé de 3 800 tonnes d’acier, d’une longueur de 460 mètres, le Viaduc du Viaur est un ouvrage monumental conçu en 1902 par l’ingénieur Bodin, à la limite des départements du Tarn et de l’Aveyron. L’opération de rénovation de l’ouvrage, inscrite au Plan Rail Midi-Pyrénées, devait être réalisée en 2012 concomitamment aux importants travaux réalisés entre Toulouse et Saint-Sulpice (doublement de la voie, renouvellement de la voie existante et travaux de quais). Mais les évolutions de la réglementation en matière d’amiante ont conduit SNCF Réseau à repousser ce chantier et à mener des études complémentaires pour mieux appréhender les conséquences de ces nouvelles règles plus restrictives sur les travaux de décapage des anciennes peintures. Un chantier test a eu lieu en juillet 2012 pour s’assurer de la faisabilité de l’opération.

Les travaux de rénovation du tablier se sont déroulés en 2014 en fermeture de ligne. Après la dépose de la voie ferrée sur l’ouvrage, des zones de confinement ont été réalisées permettant de décaper et  repeindre les structures métalliques en toute sécurité. La protection anticorrosion du tablier est constituée de 3 couches de peinture de couleur « gris lumière ». Les travaux de rénovation se poursuivent désormais sur les arches de l'ouvrage.

Suite à l’appel d’offres lancé en février 2013, le marché de rénovation du Viaduc du Viaur a été attribué au groupement Lassarat / Maes / Baudin Chateauneuf dont le mandataire est l’entreprise Lassarat. SNCF Réseau a confié à Systra la maîtrise d’ouvrage déléguée et à Ingerop la mission de maîtrise d’oeuvre. Cette rénovation représente un investissement de plus de 26 millions d'euros financé par la Région Midi-Pyrénées (59,2%), l’Etat (7,5%), et SNCF Réseau (33,3%).