Première étape franchie pour le doublement partiel de la voie entre Toulouse et Saint-Sulpice

27.09.2011

Huit mois après, quasiment jour pour jour, le lancement des travaux de doublement  partiel de la voie ferrée entre Toulouse et Saint-Sulpice, les partenaires du Plan Rail sont revenus sur le pont-route de Bilarel à Montrabé, le vendredi 16 septembre, pour découvrir les travaux réalisés.

Cette visite s’est déroulée en présence de Henri-Michel Comet, Préfet de la Région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, Président de la Région Midi-Pyrénées, Christian Dubost, Directeur Régional de Réseau Ferré de France et Thierry Bauchet, Directeur Délégué TER – SNCF qui ont inauguré la fin de la 1ère partie des travaux de doublement de la voie ferrée entre Toulouse et Saint-Sulpice, l’opération la plus visible de la modernisation du réseau ferroviaire dans le cadre du Plan Rail Midi-Pyrénées.

Les sections de lignes ferroviaires de Toulouse-Albi, Toulouse-Castres-Mazamet et Toulouse – Tessonnières ont été rouvertes à la circulation commerciale le 19 septembre dernier après plus de quatre mois de travaux et plus de 60 millions d’euros d’investissement dans le cadre du Plan Rail, initié par la Région Midi-Pyrénées. Ces travaux marquent la fin de la première étape du doublement partiel de la voie entre Toulouse et Saint-Sulpice. Au cours de l’année 2011, ont été principalement réalisés les travaux de génie civil : les terrassements, la reconstruction des ouvrages d’art et des ouvrages hydrauliques, la création de murs de soutènement et la pose de murs antibruit.

Ce 10ème chantier du Plan Rail Midi-Pyrénées s’est déroulé dans les délais prévus. Il permettra à sa livraison, en décembre 2013, le développement et l’amélioration du service de TER sur les lignes du quart nord-est de la région. Au total, entre 2011 et 2013, dix-huit kilomètres de voies neuves seront posés, vingt ponts-rails doublés, quatre ponts-routes reconstruits, environ trente mille traverses de béton posées et dix postes de signalisation créés ou adaptés. Cette opération représente un investissement de l’ordre de 220 millions d’euros financé par la Région Midi-Pyrénées (70,4%), l’Etat (23%), Réseau Ferré de France (5,3%) et l’Union Européenne (1,3%) dans le cadre du Plan Rail Midi-Pyrénées. 

Les travaux se poursuivront pendant deux mois à proximité du pont de la Route d’Albi avant la prochaine fermeture de la ligne à la circulation commerciale entre mai et août 2012.

En savoir plus
 

Toutes les actualités