Lignes Toulouse-Albi et Saint-Sulpice-Mazamet

03.05.2011

Plus de 220 millions d'euros investis pour rénover et moderniser le réseau ferré sur le quart nord-est de la région.

Le Plan Rail prend une nouvelle dimension avec le programme de modernisation des infrastructures ferroviaires sur le quart nord-est de la région. Ainsi, du 2 mai au 18 septembre 2011, d’importants travaux vont être réalisés dans le cadre du doublement partiel de la voie ferrée entre Toulouse et Saint-Sulpice. Durant cette période, les sections de lignes de Toulouse-Albi et de Saint-Sulpice-Mazamet seront fermées à la circulation commerciale. Un service de remplacement par autocar sera assuré.

Le doublement de ce tronçon, qui a été longtemps la voie unique la plus chargée de France, est sans doute l’opération majeure du Plan Rail. Elle conditionne en effet le développement et l’amélioration du service de TER sur les lignes du quart nord-est de la région. Au cours de l’année 2011, seront principalement réalisés les travaux de génie civil : les terrassements, la reconstruction des ouvrages d’art et des ouvrages hydrauliques, la création de murs de soutènement et la pose de murs antibruit.

Au total, entre 2011 et 2013, dix huit kilomètres de voies neuves seront posés, vingt ponts-rails doublés, quatre ponts-route reconstruits, environ trente mille traverses de béton posées, dix postes de signalisation créés ou adaptés. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la modernisation des infrastructures ferroviaires entre Toulouse et le quart nord-est de la région Midi-Pyrénées, financé majoritairement par la Région Midi-Pyrénées (70,3%), ainsi que par l’Etat (23%), l’Union Européenne (1,3%) et Réseau Ferré (5,4%) pour plus de 200 M€.

En parallèle, afin de limiter les fermetures de ligne et donc les gênes occasionnées, la section Saint-Sulpice/Tessonnières sera remise en état entre le 16 mai et le 31 juillet 2011. Au total, 25 km de lignes seront modernisées nécessitant plus de 10 km de rail, 20 000 traverses en béton et 44 000 tonnes de ballast. Ces travaux permettent la pérennisation du réseau ferroviaire et sont nécessaires à la qualité et à la sécurité du service. L’opération s’inscrit dans le programme de modernisation des voies de la ligne Toulouse-Saint-Sulpice-Tessonnières. Elle représente un investissement de plus de 31 M€ financé par la Région Midi-Pyrénées (40%), Réseau Ferré de France (33%) et l’Etat (27%).

RFF, maître d’ouvrage du Plan Rail Midi-Pyrénées, a confié la maîtrise d’oeuvre de cette opération à la SNCF qui apporte son savoir-faire en matière d’ingénierie, d’organisation et de suivi des travaux. Les travaux de génie civil seront réalisés par un groupement d’entreprises dont Eiffage TP est le mandataire.

Les nouveaux horaires applicables pendant cette période sont disponibles sous forme d’affiches, d’une brochure dans les gares, sur Internet (www.ter-sncf.com) et par téléphone auprès de Contact TER Midi-Pyrénées (0 891 677 677 – 0,23€/mn).

Toutes les actualités